La popularité de Hollande en légère hausse, selon OpinionWay

le
0
LA POPULARITÉ DE FRANÇOIS HOLLANDE CONNAÎT UNE LÉGÈRE HAUSSE EN DÉCEMBRE, SELON OPINIONWAY
LA POPULARITÉ DE FRANÇOIS HOLLANDE CONNAÎT UNE LÉGÈRE HAUSSE EN DÉCEMBRE, SELON OPINIONWAY

PARIS (Reuters) - La popularité de François Hollande connaît une légère hausse en décembre, malgré l'opposition d'une majorité des personnes interrogées à l'intervention en Centrafrique, selon le baromètre Metronews-LCI réalisé par OpinionWay et publié dimanche.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault connaît également un léger rebond, à 25% d'opinions favorables contre 23% en novembre.

"Après deux mois de très forte chute, la popularité du Président et du Premier ministre se stabilise. Chacun bénéficie d'un petit rebond technique", dit l'institut, soulignant que le taux de satisfaction reste très bas pour l'exécutif.

Après le vote d'une résolution des Nations unies, le gouvernement a lancé une intervention en République centrafricaine, où ont été envoyés 1.600 soldats français aux côtés de forces africaines pour rétablir la sécurité.

Selon ce baromètre, 64% des Français sont opposés à cette intervention.

"Plus que l'intervention elle-même, c'est probablement la répétition de l'engagement français à l'étranger (ou la volonté de le faire) qui explique cette position : après le Mali et l'annonce (non concrétisée) concernant la Syrie, l'engagement en Centrafrique est pour le moment incompris", explique OpinionWay.

Au début de l'année 2013, la popularité de François Hollande avait gagné plusieurs points, passant de 36 à 39%, parallèlement au lancement par la France de l'opération Serval au Mali, selon le même baromètre.

François Hollande a estimé fin novembre que l'inversion de la courbe du chômage, l'une de ses promesses phares, avait été amorcée après la publication de chiffres en baisse.

Mais pour 64% (+5 points) des personnes interrogées, les "choses" ne changent pas en France depuis l'élection du président socialiste.

"En revanche, quelques personnalités du gouvernement bénéficient de rebonds notables ce mois-ci. C'est le cas de Najat Vallaud-Belkacem, qui gagne 9 points, à 55% de satisfaits, son plus haut depuis sa nomination, probablement en raison de son exposition à l'occasion du débat sur la prostitution", ajoute l'étude.

Ce sondage a été réalisé par téléphone entre le 2 et le 4 décembre auprès de 1.007 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Marion Douet, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant