La popularité d'Angela Merkel pâtit de la crise des migrants

le
0

BERLIN, 26 septembre (Reuters) - La popularité d'Angela Merkel a sensiblement reculé en raison de sa gestion de la crise des migrants, tout en demeurant à un niveau élevé, selon deux sondages rendus publics samedi. La chancelière allemande est accusée par ses alliés bavarois de la CSU (Union social-chrétienne) et par certains pays d'Europe orientale d'encourager l'afflux de migrants en donnant aux réfugiés venant de Syrie un feu vert pour venir en Allemagne. Berlin s'attend à ce qu'au moins 800.000 migrants économiques et réfugiés de guerre arrivent sur le territoire allemand cette année. Dans une enquête réalisée pour le magazine Der Spiegel par l'institut TNS Forschung, la cote de popularité de la chancelière allemande perd cinq points, à 63%, par rapport au précédent sondage du même institut publié voici trois mois. Pour la première fois depuis le début du troisième mandat de la chancelière conservatrice, une personnalité du SPD, partenaire de coalition de la CDU/CSU, occupe la tête du classement en termes de popularité: le ministre des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, recueille 67% d'opinions favorables. L'allié bavarois d'Angela Merkel, Horst Seehofer, président de la CSU qui a dit que la chancelière avait tort de laisser entrer en Allemagne les réfugiés syriens qui se trouvaient en Hongrie, voit sa cote monter de six points, à 44%. Selon un autre sondage, réalisé pour la chaîne de télévision publique ZDF, la cote de popularité de la chancelière fédérale recule, passant de 2,4 voici 15 jours à 1,9 aujourd'hui, sur une échelle de mesure allant de -5 à 5. La moitié des sondés se disent cependant satisfaits des décisions prises par la chancelière concernant les réfugiés, tandis que 43% se disent en désaccord, selon le baromètre politique de la ZDF. Angela Merkel, qui dirige l'Allemagne depuis 2005, devrait selon toute vraisemblance briguer un quatrième mandat lors des élections législatives prévues en septembre 2017. (Michael Nienaber; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant