La Pologne refuse les quotas de réfugiés après les attentats

le
0

VARSOVIE, 14 novembre (Reuters) - La Pologne ne peut pas accepter de réfugiés suivant les quotas définis par l'Union européenne après les attentats meurtriers commis à Paris, a indiqué le futur ministre polonais des Affaires européennes, Konrad Szymanski, samedi. Dans une déclaration publiée sur le portail d'information wPolityce.pol, orienté à droite, Konrad Szymanski affirme que le futur gouvernement issu des élections législatives remportées par le parti Droit et Justice (PiS, conservateur) n'honorera pas l'engagement pris par la Pologne d'accepter des migrants dans le cadre d'une relocalisation à l'échelle européenne. "Au vu des tragiques événements à Paris, nous ne voyons pas de possibilités politiques pour la mise en oeuvre" de cet engagement, déclare-t-il. Le PiS, formation eurosceptique, a obtenu la majorité absolue des sièges au Parlement issu des élections du 25 octobre, un résultat sans précédent depuis la fin du régime communiste en 1989. (Adrian Krajenski; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant