La Pologne prête à contrôler ses frontières

le
1

VARSOVIE, 14 septembre (Reuters) - En cas de menace pour sa sécurité, la Pologne est prête à instaurer des contrôles à ses frontières avec l'Allemagne, la République tchèque et la Slovaquie, autres pays de l'Union européenne, a déclaré lundi Ewa Kopacz, nommée il y a un an à la tête du gouvernement polonais à la suite de la démission de Donald Tusk devenu président du Conseil européen. Ewa Kopacz a réaffirmé au président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le refus de son pays d'accepter des quotas automatiques de migrants et a réclamé un renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l'UE. "Si je suis informée d'une menace, aussitôt la Pologne commencera à contrôler ses frontières", a-t-elle dit à des journalistes. "Nous n'accepterons que le nombre de réfugiés que nous pouvons accueillir, pas un de plus, pas un de moins", a-t-elle ajouté. (Pawel Sobczak; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le lundi 14 sept 2015 à 13:47

    Il y en a un qui rigole ...Vlad.