La pollution de l'air a tué 7 millions de personnes en 2012

le
1
La pollution de l'air a tué 7 millions de personnes en 2012
La pollution de l'air a tué 7 millions de personnes en 2012

Un décès sur huit a pour cause la pollution de l'air. Une étude publiée ce mardi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dresse ce constat et révèle que 7 millions de personnes sont mortes en 2012 à cause de cette pollution. Ces chiffres prennent en compte la pollution de l'air à l'extérieur, mais aussi à l'intérieur.

En 2012, 3,7 millions de personnes sont décédées en raison d'effets liés à la pollution extérieure et 4,3 millions en raison de la pollution de l'air domestique, c'est-à-dire les fumées et les émanations liées aux appareils de cuisson, chauffés au bois ou au charbon, ou les instruments de chauffage. De nombreuses personnes sont exposées à ces deux types de pollution. Dans ces conditions, les chiffres de 4,3 millions et de 3,7 millions ne peuvent pas s'additionner simplement. Le total de 7 millions de morts est donc une estimation, explique l'OMS dans son rapport.

L'Asie et le Pacifique les plus touchés

«La pollution de l'air est désormais le facteur environnemental le plus important affectant la santé. Tout le monde est touché, que ce soit dans les pays riches ou dans les pays pauvres», explique l'OMS. «Réduire la pollution de l'air pourrait sauver des millions de vies dans le monde», selon l'organisation internationale, qui est une agence de l'ONU. «Les régions de l'Asie et du Pacifique sont les plus touchées», avec 5,9 millions de décès.

Ces chiffres sont en forte progression par rapport à la précédente étude qui datait de 2008, également en raison d'un changement de méthodologie. Ils sont cependant «choquants et plutôt inquiétants», selon les mots du Dr Maria Neira, directrice du département de la santé publique à l'OMS. En 2008, lors de la précédente étude, l'OMS avait dénombré 3,2 millions de morts au total dus à la pollution de l'air en zone urbaine. L'étude de 2012 porte sur les zones urbaines et rurales.

Cancer du poumon, AVC et maladies cardiovasculaires

Les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • clausfer le mardi 25 mar 2014 à 16:23

    Il y a des gens formidables. Je me demande comment ils ont traité les fumeurs_non-fumeurs, ont-ils pondéré les cuisines du seizième arrondissement et les foyers ouverts d'Afrique? Dire que l'on paie des gens à ce type d'âneries. En réfléchissant un peu, on se doute d'où ça vient.