La pollution automobile, un nouveau casse-tête allemand pour Hollande

le
0
Angela Merkel veut remettre en question un accord européen sur les émissions de CO2 des voitures particulières.

De notre correspondant à Bruxelles,

François Hollande a un nouveau casse-tête allemand sur les bras. Angela Merkel, tout juste réélue pour un troisième mandat, vient de relancer une vigoureuse offensive pour dispenser l'industrie automobile allemande d'un accord européen, déjà ficelé, sur les émissions de CO2 des voitures particulières.

L'affaire est gênante pour le président, déchiré entre deux forces contraires. D'un côté, le souci diplomatique de faire un geste à destination de l'Allemagne et d'une chancelière spectaculairement renforcée sur la scène européenne. De l'autre la crainte d'ajouter du sel sur les plaies du gouvernement Ayrault, avec les Verts et la gauche du Parti socialiste déjà en embuscade sur ce dossier grand public.

Bataille sur le CO2

Le différend s'est jusqu'ici négocié dans les salles de conf...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant