La politique thaïlandaise sur le riz vivement critiquée

le
0

Commodesk - Le prix d'achat garanti aux producteurs, mis en place il y a un an, est de plus en plus critiqué en Thaïlande. Les dernières statistiques publiées par l'Association thaïlandaise des exportateurs de riz ne devrait pas calmer la polémique : selon elle, les livraisons ont chuté de 44% sur les neuf premiers mois de l'année.

Entre juin et septembre 2012, un peu moins de cinq millions de tonnes ont été vendues sur les marchés étrangers, pour une valeur de 106 milliards de bahts (2,66 milliards d'euros). L'an dernier, la Thaïlande a produit 18 millions de tonnes de riz, dont 10,6 destinés à l'exportation.

Mais la décision du gouvernement d'acheter le riz à des prix 40% supérieurs à ceux du marché, conformément à une promesse de campagne, a renchérit le coût de la production thaïlandaise et donc réduit sa compétitivité.

Les exportateurs thaïlandais se plaignent d'avoir abandonné des parts de marché, et devraient également perdre leur place de premier exportateur mondial au profit du Vietnam. D'autres pays dont la production augmente rapidement en profitent, à l'image de la Birmanie.

Pour le moment, la Première ministre Yinglick Shinawatra défend toujours sa mesure phare, malgré les critiques. Des membres du ministère de l'Agriculture ont même appelé la semaine dernière à y mettre fin.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant