La politique sur le riz fortement critiquée en Thaïlande

le
0

(Commodesk) La politique de soutien aux producteurs de riz, mise en place par le gouvernement élu fin 2011, n'a pas eu les effets escomptés, et les critiques sont de plus en plus nombreuses dans le pays. Les autorités avaient décidé de rétribuer systématiquement les producteurs à un prix deux fois supérieur à celui du marché.

Cette politique généreuse a cependant incité les riziculteurs à privilégier la quantité au détriment de la qualité. Les subventions ont par ailleurs provoqué une hausse du prix du riz thaïlandais, désormais plus cher que celui récolté au Pakistan ou au Vietnam.

Une production de moindre qualité et plus onéreuse est naturellement peu prisée sur les marchés internationaux. Les exportations ont reculé de 45% au premier semestre 2012, par rapport à la même période en 2011, à 3,45 millions de tonnes. Pour l'ensemble de l'année, les ventes ne devraient pas excéder 7 millions de tonnes, contre 10,6 millions en 2011, lorsque le pays était le premier exportateur mondial.

Cette situation ne fait pas non plus les affaires de l'Etat, qui en plus de rémunérer les producteurs au prix fort, subit un important manque à gagner en terme de droits de douane à l'exportation. Les exportateurs réclament une nouvelle orientation dans la politique gouvernementale, quitte à vendre à perte.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant