La politique en faveur des entreprises se poursuivra-Hollande

le
0
    PARIS, 4 mai (Reuters) - La réduction du coût du travail se 
poursuivra et le mécanisme de suramortissement des 
investissements pourrait être pérennisé au-delà de 2017, a 
déclaré mercredi François Hollande. 
    Déjà prolongé d'un an, ce mécanisme permet aux entreprises 
d'amortir à 140% les investissements productifs. Il doit prendre 
fin en avril 2017, au moment de l'élection présidentielle qui 
aura lieu les 23 avril et 7 mai.   
    "Si c'est nécessaire, ce sera pérennisé, mais d'abord 
faisons vivre ce mécanisme jusqu'en avril 2017", a dit François 
Hollande lors d'un discours sur le site d'une entreprise à 
Sablé-sur-Sarthe (Sarthe). 
    Le coût pour l'Etat du suramortissement est d'environ 500 
millions d'euros par an. 
    Pour baisser le coût du travail, le gouvernement est allé 
au-delà de la réduction de cotisations sociales permise par le 
crédit d'impôt compétitivité emploi, plafonnée à 2,5 smic, en 
baissant le coût jusqu'à 3,5 smic, a souligné François Hollande. 
    "Et nous continuerons dans cette voie parce que nous devons 
soutenir l'emploi à tous les niveaux de qualification, aussi 
bien pour les opérateurs, les techniciens, que pour les 
ingénieurs", a-t-il ajouté? 
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant