La police turque lance des gaz lacrymogènes sur les manifestants

le
0
LA POLICE TURQUE LANCE DES GAZ LACRYMOGÈNES SUR LES MANIFESTANTS D'ISTANBUL
LA POLICE TURQUE LANCE DES GAZ LACRYMOGÈNES SUR LES MANIFESTANTS D'ISTANBUL

ISTANBUL (Reuters) - La police turque a utilisé des gaz lacrymogènes samedi pour disperser des manifestants qui voulaient commémorer le premier anniversaire du début des grandes manifestations antigouvernementales de la place Taksim et du parc Gezi dans le centre d'Istanbul.

Plusieurs centaines de personnes s'étaient rassemblées dans les rues menant à la place Taksim pour demander la démission du gouvernement quand la police a lancé des gaz lacrymogènes sur la foule, qui s'est rapidement dispersée.

Dans la journée, les autorités avaient décidé de fermer les transports publics et d'interdire l'accès à la place Taksim pour empêcher les manifestations.

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, sur qui s'était concentrée la colère des manifestants l'an dernier, avait demandé à la population de ne pas se rendre sur la place Taksim, attenante au parc Gezi, en disant que les forces de sécurité avaient reçu des consignes strictes de maintien de l'ordre.

Le 31 mai 2013, la police avait évacué par la force les manifestants qui occupaient pacifiquement le parc Gezi depuis plusieurs jours pour demander au gouvernement de revenir sur son projet de raser cet espace vert pour le remplacer par un centre commercial.

Mis en colère par ce recours à la violence, des dizaines de milliers de personnes de diverses sensibilités politiques étaient descendues sur Gezi et avaient occupé la place Taksim pendant environ deux semaines avant que les autorités ne finissent par faire évacuer les lieux.

(Humeyra Pamuk, Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant