La police turque évacue par la force le parc de Gezi

le
0
L'assaut des forces de l'ordre est intervenu peu de temps après une nouvelle mise en garde du premier ministre, Recep Tayyip Erdogan. Plusieurs personnes ont été interpellées.

Des centaines de policiers ont investi samedi le parc Gezi, le bastion de la révolte contre le premier ministre Recep Tayyip Erdogan depuis quinze jours. Ils sont entrés en action à 19h55, noyant le petit espace boisé sous les gaz lacrymogènes et les jets de canon à eau et faisant fuir les quelques centaines d'occupants qui refusaient de quitter les lieux. Confrontés à l'assaut de la police, les contestataires ont évacué le parc. Les forces de l'ordre étaient samedi soir en train de le ratisser, de démonter les tentes et les barraques, et des pelleteuses faisaient place nette. Elles étaient épaulées par du personnel de la municipalité d'Istanbul.

Des cordons de policiers encerclaient également samedi soir le parc Gezi et la place de Taksim adjacente, barrant l'accès. Des véhicules...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant