La police turque arrête 73 universitaires liés à Gülen -agence

le
1
 (Actualisé avec agence officielle, précisions) 
    ISTANBUL, 18 novembre (Reuters) - La police turque a arrêté 
vendredi 73 universitaires soupçonnés d'appartenir aux réseaux 
gulenistes accusés par Ankara d'avoir fomenté la tentative de 
coup d'Etat manquée du mois de juillet, rapporte l'agence de 
presse officielle Anatolie. 
    Au total, les procureurs qui enquêtent sur la tentative de 
putsch ont émis 103 mandats d'arrêt contre des enseignants de 
l'université technique Yildiz d'Istanbul accusés d'appartenir à 
un "groupe terroriste armé", le qualificatif utilisé par les 
autorités pour le mouvement du prédicateur en exil Fethullah 
Gülen, précise l'agence. 
    Des raids simultanés de la police criminelle ont été menés à 
l'aube aux domiciles et dans les bureaux des suspects, qui ont 
été transportés à l'hôpital pour des examens de santé puis au 
quartier-général de la police à Istanbul, poursuit Anatolie. 
    Certains ont été arrêtés pour avoir utilisé l'application de 
messagerie ByLock, dont les autorités turques disent qu'elle a 
servi aux partisans de Fethullah Gülen à préparer la tentative 
de coup d'Etat. 
    Jeudi, 203 juges et procureurs turcs ont été limogés en 
raison de leur appartenance présumée aux réseaux gulenistes. 
 
 (Orhan Coskun; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 4 mois

    La Turquie d'Erdogan, dernier pays musulman laïc islamisé, de plus en plus autoritaire va finir par une dictature islamiste...Cela craint pour les européens...