La police tire sur des manifestants au Cachemire, un mort

le
0

SRINAGAR, Inde, 18 avril (Reuters) - Une personne est morte samedi à Srinagar, dans l'Etat indien du Cachemire, où la police a ouvert le feu pour disperser des manifestants pendant une grève de protestation contre l'arrestation d'un dirigeant séparatiste. De violents affrontements ont lieu depuis plusieurs jours dans cet Etat himalayen, dirigé par une coalition incluant le BJP, le parti nationaliste du Premier ministre Narendra Modi. La police a précisé que 24 personnes avaient été blessées dans les affrontements de samedi et que l'une des trois personnes blessées par balle était décédée. "Malheureusement, le blessé a succombé à ses blessures à l'hôpital", a dit un porte-parole. La grève a pratiquement paralysé le Cachemire, boutiques et entreprises restant fermées tandis que les transports publics étaient à l'arrêt. Vendredi, la police avait utilisé matraques et gaz lacrymogène pour disperser une manifestation de plusieurs centaines de personnes organisée après la prière du vendredi pour protester contre l'arrestation, quelques heures plus tôt, de Masarat Alam, un dirigeant séparatiste. Le Cachemire est divisé entre l'Inde et le Pakistan depuis la guerre qui a opposé les deux pays après l'indépendance en 1947. (Fayaz Bukhari, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant