La police sur les traces d'un monstre à Pau

le
0
Des plongeurs sont venus en renfort pour retrouver les restes du corps d'Alexandre, 13 ans. Soixante enquêteurs sont mobilisés.

Plus de soixante enquêteurs de la police judiciaire, appuyés par des plongeurs de la gendarmerie dépêchés d'Hendaye, sont mobilisés depuis la découverte dans le Gave, rivière de Pau, d'un morceau de jambe appartenant au jeune Alexandre Junca, 13 ans, disparu depuis près d'un mois. Agissant dans le cadre d'une information judiciaire pour «assassinat de mineur précédé ou accompagné d'actes de torture ou de barbarie», les enquêteurs tentent de retrouver le reste du corps et d'élucider cette monstrueuse énigme criminelle.

Le jeune homme, élève très sage et sans histoires, scolarisé en classe de cinquième au collège Clermont à Pau, avait été vu pour la dernière fois dans la soirée le 4 juin dernier, après avoir participé à une fête. Son vélo, retrouvé non loin du domicile familial où il était attendu à 23 heures, a fait l'objet d'une recherche d'empreintes ADN. Dans les jours qui ont suivi sa disparition, les autorités n'avaient pas déclenché la p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant