La police se mobilise contre les braquages de bijouterie

le
0
Des contrôles préventifs vont être menés auprès de diverses officines ou commerçants spécialisés dans le négoce de l'or, pour lutter contre les filières découlement.

Fixant la traque des braqueurs de bijouterie au premier rang de leurs priorités, les policiers spécialisés dans la lutte contre le banditisme ne relâchent pas la pression pour démanteler les gangs et améliorer les taux d'élucidation des agressions visant les grossistes, les détaillants ou encore les courtiers. Leur action, soutenue par une chaîne pénale de plus en plus sévère, se traduit par des déferrements de plus en plus systématiques et des peines d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à cinq ans. «L'année dernière, 192 interpellations ont eu lieu et 100 affaires de vol à main armée ont été résolues, ce qui constitue une réelle augmentation par rapport aux autres années, se félicitent les professionnels. À titre d'exemple, en 2009, 164 interpellations avaient eu lieu et 82 braquages avaient été élucidés... » Au terme d'une réunion présidée le 21 avril dernier par le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, de nouvelles parades ont été déci

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant