La police s'offre une carte électronique 

le
0
Elle permettra de signer les procès-verbaux informatisés et de sécuriser les fichiers.

Dix-huit mois d'études auront été nécessaires pour que les policiers entrent dans une nouvelle ère. D'ici à la fin 2012, leur bonne vieille «brème» tricolore aura vécu pour laisser place à une carte professionnelle électronique inviolable. Du format d'une carte de crédit, ce sésame futuriste, frappé du sigle «police» en rouge et de la mention «RF», constitue une minirévolution pour les 150.000 fonctionnaires qui vont la porter, mais aussi pour le public. En effet, les policiers pourront désormais, grâce à une puce embarquée, laisser leur signature sur les procès-verbaux électroniques. « Avec la fin des timbres-amendes déposés sur les pare-brise, le policier qui enregistre l'infraction en temps réel dans un boîtier numérique pourra désormais, en une simple connexion, entrer son matricule pour faciliter le traitement des dossiers», explique Pascal Garibian, porte-parole de la direction générale de la police nationale.

À terme, grâce à son nouveau p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant