La police retrouve 14 millions de bijoux volés dans du béton

le
0
Dix-neuf bagues et trois boucles d'oreille, qui provenaient du braquage de la joaillerie Harry Winston en décembre 2008 à Paris, ont été retrouvées lundi dans un pavillon de Seine-Saint-Denis.

Une partie du butin du spectaculaire braquage dans la joaillerie Harry Winston le 4 décembre 2008 à Paris a été retrouvé lundi. Plus de deux après les faits, les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme (BRB) ont mis la main sur dix-neuf bagues et trois boucles d'oreille dans un pavillon de Seine-Saint-Denis. Une prise estimée à 14 millions d'euros, selon la préfecture de police de Paris (PP). L'une des bagues, de 31 carats, vaudrait à elle seule six millions d'euros. Dissimulés dans un flacon en plastique, ces bijoux avait été coulés dans du béton «dans un égout de récupération des eaux fluviales» de ce pavillon de banlieue parisienne, a précisé la PP mardi.

Le braquage record de la joaillerie Harry Winston avait eu lieu le 4 décembre 2008. Quatre malfaiteurs armés - dont certains étaient déguisés en femmes et connaissaient les noms de quelques employés, leur adresse personnelle et l'emplacement exact des coffres-forts - avaient fait main bass

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant