La police quadrille la banlieue après un braquage à Orly

le
0
L'assaut contre un centre-fort de la société Temis a fait un mort et deux blessés. Les malfaiteurs ont emporté plus de 5 millions d'euros.

De mémoire de policier, il y a bien longtemps qu'une attaque aussi brutale ne s'était pas produite dans un centre-fort de la région parisienne. Avec plus de 5 millions d'euros de préjudice déjà évalués, les malfrats ayant pu repartir avec des sacs remplis de billets. Mercredi, à 5 h 55 du matin, un commando lourdement armé a donc pris d'assaut le siège de la société de transport de fonds Temis, à Orly-Ville (Val-de-Marne). Un convoyeur de 55 ans a été tué lors de l'explosion d'une porte que les assaillants ont fait sauter, en investissant ce site pourtant ultrasécurisé où l'argent des banques et des commerces est trié avant d'être distribué. C'est la première fois depuis 2007 qu'un convoyeur trouve ainsi la mort. «Nous avons fait l'objet d'une attaque à main armée d'une très, très grande violence», a souligné le directeur général de Temis France, très choqué par ce drame.

Les malfaiteurs, habillés en tenue noire d'intervention de police, avec cago

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant