La police islandaise abat un homme pour la première fois de son histoire

le
0
L'île connaît un des taux de criminalité les plus faibles au monde, et les forces de l'ordre interviennent rarement armés.

De mémoire de policiers, le drame est «sans précédent». Les forces de l'ordre islandaises ont pour la première fois de leur histoire ouvert le feu et abattu un homme ce lundi. L'affaire fait d'ailleurs la une des sites d'informations de ce pays de 322.000 habitants.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un forcené d'une cinquantaine d'année s'est mis à tirer des coups de feu pour une raison inconnue depuis la fenêtre de l'appartement où il vivait seul à Reykjavik, la capitale. Après avoir évacué l'immeuble, la police a tenté en vain d'établir un contact avec lui, puis a lancé des grenades au gaz à travers ses fenêtres afin de neutraliser l'individu. «Cela n'a pas marché et l'homme a commencé à tirer à travers les fenêtres de son appartement», a rapporté le directeur de la police de la capitale, Stefan Eiriksson.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant