La police française échoue à arrêter une militante basque

le
0
Des indépendantistes se sont opposés mardi à Bayonne à l'arrestation d'Aurore Martin, visée par un mandat d'arrêt européen de l'Espagne.

Elle était sortie de la clandestinité samedi, en s'affichant publiquement dans une réunion à Biarritz. Dès mardi, les forces de l'ordre s'apprêtaient à arrêter la représentante en France du parti indépendantiste Batasuna pour la remettre aux autorités espagnoles, qui ont émis contre elle un mandat d'arrêt européen. Mais l'opération de police a été stoppée par l'intervention d'une quarantaine de militants basques, venus protéger Aurore Martin.

L'arrestation a débuté vers 15 heures dans le centre-ville de Bayonne. «J'étais dans l'appartement de ma soeur, j'ai refusé de me rendre alors ils ont défoncé la porte», a expliqué Aurore Martin, précisant que «six ou sept agents cagoulés» l'avaient transportée «par les mains et les pieds» pour la ramener au rez-de-chaussée.

Une fois arrivés en bas, les policiers ont été pris à parti par des militants basques qui ont volé au secours de la représentante de Batasuna. L'altercation a été «assez violente 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant