La police évacue les indignés de Wall street

le
0
VIDÉOS - Près de deux mois après le début de l'occupation, «Occupy Wall-Street» a été sommé par les forces de l'ordre de quitter Zuccoti Park, à New York, où le mouvement a pris naissance. La police a dû utiliser du gaz au poivre pour déloger les derniers résistants.

L'épicentre mondial des «indignés » a été évacué. Les «Occupy Wall Street» ont dû quitter Zucotti Park, cette nuit, en plein c½ur du quartier financier de New-York, où ils étaient installés depuis le 17 septembre. À 1 heure du matin (heure locale) une centaine de policiers casqués, dont certains en tenue anti-émeute, est venue démanteler le campement.

Dans un premier temps, la police de New-York a sommé les occupants de partir en débarrassant leurs affaires afin de «nettoyer» le parc : «Tout doit être enlevé immédiatement. Si vous refusez d'enlever vos tentes et de partir, vous serez sujet à arrestation. Une fois que tout aura été enlevé, vous pourrez revenir.» Justification : «La ville a déterminé que l'occupation continue du parc entraîne un risque pour la santé publique et un risque d'incendie». Une heure plus tard, la majorité des protestants avait quitté le parc en paix et était évacuée dans des camions, tandis que des employés munic

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant