La police disperse le rassemblement de Nuit debout place de la République

le
1
Place de la République lors du rassemblement du mouvement Nuit debout, le 28 avril.
Place de la République lors du rassemblement du mouvement Nuit debout, le 28 avril.

Les forces de l’ordre ont dispersé vendredi 29 avril vers 1 H 30 plusieurs centaines de personnes qui refusaient de quitter la place de la République à Paris à l’issue d’un nouveau rassemblement de Nuit debout. Celui-ci avait été autorisé jusqu’à minuit. Des grenades lacrymogènes et assourdissantes ont été utilisées pour déloger les manifestants.

Une structure ronde faite de palettes et surmontée d’un toit, montée au cours de la soirée, a été saisie par les policiers. Des groupes non identifiés avaient appelé ces derniers jours sur les réseaux sociaux à « mieux occuper les lieux », « avec barricades », à l’issue de la manifestation contre la loi travail jeudi après-midi.

Dans la matinée, la préfecture de police de Paris avait pris un arrêté interdisant les cortèges partant de la place de la République, ainsi que le stationnement de véhicules légers et la diffusion de musique dans la nuit de jeudi à vendredi « pour des raisons de sécurité et afin d’assurer la tranquillité publique aux abords du lieu du rassemblement ».

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 11 mois

    Déliquescence du gouvernement la canaille se déchaîne soutenue par certains syndicats totalitaires . En ménageant la chèvre et le choux c'est le loup qui rentre par la fenêtre. Le premier devoir du gouvernement est de faire respecter la démocratie.