La «police des polices» à la portée des internautes

le
2
Les comportements indélicats des policiers peuvent désormais être signalés en quelques clics sur Internet. Une réforme de l'Inspection générale de la police nationale se profile, promettant d'être plus proche des citoyens.

«Le temps du «circulez, y a rien à voir» est terminé», annonce fièrement Marie-France Monéger, qui dirige l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), dans les colonnes du Parisien. Une promesse concrétisée par l'ouverture ce lundi de la page web «Signalement IGPN», qui permet - sans qu'il s'agisse à proprement parler d'une plainte - de signaler des comportements policiers indélicats, voire franchement hors de la légalité. Sur cette page, l' «usager» doit d'abord s'identifier, puis préciser les lieux et date de la rencontre avec les policiers dont il souhaite dénoncer les agissements, décrire ces faits, y joindre photos ou vidéos, ou encore les coordonnées d'un témoin de la scène. En une page et quelques clics, la police des polices ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 2 sept 2013 à 14:12

    Cela s'appelle de la délation organisée à l'échelle de l'Etat. Si la logique avait voulu que ce fussent les délinquants que l'on stigmatisent en place publique, la gauche aurait crié au scandale, mais aller accuser la police...c'est normal pour ces pauvres cloches.

  • M8721653 le lundi 2 sept 2013 à 12:13

    Et le"comportement indelicat" des voyous voleurs delinquants tueurs braqueurs est à signaler à qui?