La police des patrouilleurs se généralise

le
0
Ces agents plus visibles travailleront en binôme, à pied et surtout là où se manifestent les voyous.

Davantage de policiers sur le terrain… alors que les effectifs baissent. Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, est en passe de réussir ce tour de force, grâce à ses patrouilleurs, cette nouvelle race d'agents en tenue qui circuleront dans toutes les agglomérations, grandes ou petites, dès vendredi. Les premières expérimentations avaient commencé en mai, à Nice, Strasbourg, Mantes-la-Jolie, Marseille et Paris. Un tour de chauffe jugé «très concluant» par les autorités.

Là où l'administration entassait quatre fonctionnaires dans un véhicule sérigraphié pour tourner en ville, coupé des ambiances de rue et finalement loin du public, il y aura donc désormais, sauf circonstances particulières, deux groupes de deux policiers qui iront le plus souvent à pied, mais aussi en rollers ou en VTT. Un moyen simple et efficace de démultiplier les patrouilles. À effectifs constants, en effet, la police couvrira un terrain plus vaste, se faisant plus visible. Ce qui doit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant