La police de Baltimore remet au parquet son rapport sur Gray

le
0
NOUVELLE MARCHE PACIFIQUE À BALTIMORE
NOUVELLE MARCHE PACIFIQUE À BALTIMORE

BALTIMORE (Reuters) - La police de Baltimore a remis jeudi les conclusions de son enquête interne sur la mort de Freddie Gray, un Noir de 25 ans mort en détention des suites de blessures aux vertèbres cervicales, à la procureure chargée du dossier, qui doit décider d'une éventuelle mise en cause de six policiers.

Le rapport, qui ne devrait pas être rendu public, a été transmis un jour plus tôt que prévu, a précisé le chef de la police de la ville, Anthony Batts, lors d'une conférence de presse.

"Je comprends la frustration, je comprends le sentiment d'urgence", a-t-il dit. "C'est la raison pour laquelle nous l'avons terminé avec un jour d'avance."

Le dossier relève désormais de la responsabilité de la procureure Marilyn Mosby. Cette dernière a expliqué jeudi que ses services avaient mené leurs propres investigations indépendantes et qu'ils avaient été régulièrement informés par les enquêteurs de la police municipale pendant l'enquête interne.

"Nous ne nous reposons pas uniquement sur leurs conclusions mais sur les faits que nous avons réunis et établis", a-t-elle déclaré dans un communiqué. "Nous demandons au public de rester patient et calme, et de faire confiance à la procédure judiciaire."

Une porte-parole du principal syndicat des policiers de Baltimore, a dit douter que celui-ci fasse un commentaire.

"C'est une bonne chose. Il faudrait être fou pour faire confiance à la police pour enquêter sur elle-même", a déclaré de son côté sur Twitter le cabinet de Billy Murphy, l'avocat de la famille Gray.

LE COUVRE-FEU MAINTENU

Six policiers ont été suspendus dans cette affaire et la justice fédérale a ouvert une enquête pour déterminer si les faits impliquaient d'éventuelles violations des droits civiques.

Les enquêteurs doivent notamment déterminer quand et dans quelles circonstances exactes Freddie Gray a subi les blessures à la colonne vertébrale qui, selon le médecin légiste, ont causé sa mort.

Il semble que ces blessures aient eu lieu entre le moment où les policiers l'ont pris en chasse et celui où il est arrivé au commissariat.

Selon une chaîne locale du réseau ABC, qui cite des sources informées, un rapport préliminaire des services de police et de médecine légale conclut qu'aucune preuve n'établit que Freddie Gray a été blessé pendant son arrestation, qui a été filmée.

Pour le médecin légiste, Freddie Gray s'est blessé lorsqu'il a été projeté contre l'arrière du fourgon, explique la chaîne, ajoutant que selon des sources au sein des forces de l'ordre, sa blessure à la tête correspond à une marque d'impact sur l'arrière du véhicule.

Le Washington Post a rapporté que la police avait découvert jeudi soir à Baltimore le corps d'un homme à l'intérieur d'un poids-lourd en stationnement, à proximité d'une pharmacie incendiée et pillée lors des violences de lundi.

Les policiers enquêtent sur cette mort suspecte, qui ne semble cependant pas liée aux émeutes du début de semaine, a déclaré un porte-parole de la police au Washington Post.

Le décès de Freddie Gray le 19 avril est à l'origine des manifestations violentes de lundi, qui ont conduit les autorités à instaurer un couvre-feu à Baltimore.

Plusieurs milliers de policiers et de membres de la Garde nationale, appelée en renfort par la maire lundi, restent déployés dans les rues.

Des manifestations contre les violences policières ont eu lieu mercredi dans d'autres grandes villes du pays pour la première fois depuis la mort de Freddie Gray. A New York, plus de cent manifestants ont été arrêtés.

De nouvelles manifestations ont eu lieu jeudi. Un millier de personnes se sont rassemblées à Philadelphie, et un face à face tendu s'est produit avec les forces de police qui ont empêché le cortège d'emprunter un grand axe.

Des centaines de manifestants sont de nouveau descendus dans les rues de Baltimore pour une marche bruyante mais pacifique, à laquelle ont pris part un basketteur vedette de la NBA, Carmelo Anthony, et d'autres célébrités, avant l'entrée en vigueur du couvre-feu nocturne, que la municipalité compte maintenir jusqu'au week-end.

(Scott Malone et Ian Simpson; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant