La police belge prévenue du risque d'attentats imminents en France et en Belgique

le
0
    BRUXELLES, 15 juin (Reuters) - Une alerte anti-terroriste a 
été transmise à la police belge après une information selon 
laquelle des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) auraient 
quitté la Syrie au début du mois pour commettre des attentats en 
Belgique et en France, a déclaré mercredi une source proche des 
services de sécurité. 
    Le Centre de crise belge, qui a également fait état de cette 
alerte, ne prévoie pas pour le moment de relever le niveau 
d'alerte en Belgique à son stade le plus élevé, a dit un 
porte-parole. 
    Selon le journal belge La Dernière heure, qui a rapporté le 
premier l'information, le message d'alerte transmis à la police 
indique que les "combattants auraient quitté la Syrie il y a 
environ une semaine et demie afin de rejoindre l'Europe via la 
Turquie et la Grèce, en bateau, sans passeport", sans préciser 
la date exacte de leur éventuel départ. 
    "Ces personnes se sépareraient en deux groupes, l'un pour la 
Belgique, l'autre pour la France, afin d'aller commettre des 
attentats par groupe de deux", ajoute le message, selon lequel 
"ces personnes seraient déjà en possession de l'armement 
nécessaire et leur action serait imminente". 
 
 (Philip Blenkinsop; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant