La police allemande relativise la menace sécuritaire des migrants

le
3

BERLIN, 17 novembre (Reuters) - Il n'existe pas d'éléments montrant que des activistes islamistes, se faisant passer pour des réfugiés, aient pénétré en Allemagne afin d'y commettre des attentats, a indiqué le patron de la police fédérale allemande (BKA). Holger Münch répondait dans le quotidien Die Welt à une question sur les éventuels risques sécuritaires posés par l'arrivée de réfugiés après les attaques meurtrières commises à Paris vendredi soir. Le chef de la BKA précise ne pas vouloir minimiser la menace d'une attaque terroriste en Allemagne bien qu'il estime qu'une telle hypothèse n'est pas imminente. "Il existe un niveau de menace qui doit être pris au sérieux mais nous n'avons pas d'indications concrètes concernant la préparation d'une attaque", explique-t-il. "Pour le moment, il n'y a pas d'indication qu'un terroriste ait pénétré en Allemagne en se faisant passer pour un demandeur d'asile afin de commettre un attentat". Münch a précisé que des enquêtes ont été ouvertes contre dix migrants comme possibles djihadistes ou criminels de guerre. Ces investigations ont été lancées sur la foi de renseignements fournis pour la plupart par d'autres réfugiés. (Madeline Chambers; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • oban07 le mardi 17 nov 2015 à 10:42

    ce pays est la h o n t e de l'Europeavec un budget militaire + fort que celui de la France invisible sur le terrain

  • frk987 le mardi 17 nov 2015 à 10:28

    Comment le sait-il ???? un devin, un voyant, un mage ......Bah il le découvrira en son temps mais les schleus ne sont pas des agressifs en Syrie.

  • M4709037 le mardi 17 nov 2015 à 10:27

    langue de bois sur instruction de Merkel ?