La police allemande alerte contre le risque d'attaques racistes

le
2

BERLIN, 22 octobre (Reuters) - La police fédérale allemande a mis en garde jeudi contre un risque croissant d'attaques à caractère raciste contre des responsables politiques par des militants d'extrême droite protestant contre l'accueil par Berlin de milliers de migrants. La BKA a également observé un nouveau pic de violences contre les foyers de demandeurs d'asile. Deux cent quatre-vingt-cinq incidents ont été recensés au troisième trimestre, contre 198 pour l'ensemble de l'année 2014. Ces incidents comprennent incendies et dégâts volontaires, et incitations à la violence. Au total, depuis le début de l'année, 576 incidents ont été constatés. Cinq jours après l'agression d'une candidate indépendante aux élections municipales de Cologne, grièvement blessée samedi à coup de couteau par un homme de 44 ans qui a avoué des motifs xénophobes, la BKA juge également qu'il existe un risque accru d'agression contre "les gens perçus comme responsables, par exemple des responsables politiques ou des particuliers qui gèrent ces abris". Henriette Reker, qui s'était occupée de l'hébergement des réfugiés à Cologne, a remporté dimanche la mairie de la ville dès le premier tour. "La hausse des violences xénophobes est une honte pour notre pays", a déclaré le ministre de la Justice Heiko Maas dans un communiqué. (Andreas Rinke; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le jeudi 22 oct 2015 à 14:53

    heureusement que certains allemands sont là pour nous défendre !

  • M4358281 le jeudi 22 oct 2015 à 14:08

    PREVISIBLE ... et inévitable ..conséquence de politique bisounours