«La plus grosse opération d'Essilor»

le
0
INTERVIEW - Hubert Sagnières, PDG d'Essilor, société qui conçoit, fabrique et commercialise des verres correcteurs et des équipements d'optique ophtalmique, explique la stratégie de consolidation du groupe français.

LE FIGARO. - Essilor paie 1,8 milliard de dollars pour racheter Transitions Optical. Le jeu en valait la chandelle?

Hubert SAGNIÈRES. - C'est effectivement la plus grosse opération financière jamais réalisée par Essilor. L'acquisition de Transitions Optical correspond parfaitement à notre stratégie. Tout d'abord, elle nous renforce sur notre marché, celui de la vision, sur lequel Essilor a construit étape par étape une position globale. Cette opération présente aussi l'avantage d'être sans risque: nous connaissons bien à la fois la société et son marché. Son intégration ne soulèvera donc pas de difficulté particulière. Enfin, elle va créer de la valeur pour nos actionnaires. Nous en attendons une améliora...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant