La plupart des troupes russes ont quitté l'Ukraine

le
6
KIEV VEUT UNE UKRAINE UNIE, MAIS N'EXCLUT PAS DES AMÉNAGEMENTS
KIEV VEUT UNE UKRAINE UNIE, MAIS N'EXCLUT PAS DES AMÉNAGEMENTS

KIEV (Reuters) - Le président ukrainien Petro Porochenko a indiqué mercredi que la Russie avait rapatrié sur son territoire la majeure partie des troupes qu'elle avait déployées dans l'est de l'Ukraine, laissant espérer la possibilité d'un processus de paix.

"D'après les dernières informations que j'ai reçues de nos services de renseignement, 70% des troupes russes ont franchi la frontière dans l'autre sens", a dit Porochenko lors d'une réunion du gouvernement.

Lors de cette intervention, le chef de l'Etat ukrainien a précisé qu'une feuille de route dont le contenu a été accepté la semaine dernière par l'Ukraine et par les séparatistes pro-russes préserve le concept de souveraineté et d'unité dans les frontières du pays.

Un texte de loi accordant un statut spécifique à certaines zones occupées par les rebelles dans les régions de Donetsk et Louhansk sera soumis au Parlement la semaine prochaine, a toutefois déclaré le chef d'Etat.

"Le protocole (signé à Minsk vendredi dernier) prévoit la restauration et la préservation de la souveraineté ukrainienne sur l'ensemble du territoire du Donbass comprenant les zones contrôlées par les combattants", a dit Petro Porochenko.

Le chef de l'Etat a par ailleurs déclaré à ses ministres que le cessez-le-feu signé la semaine dernière entre les deux parties dans l'est du pays était difficile à faire respecter en raison des provocations des rebelles.

Un conseiller du Kremlin a affirmé, lui, que Vladimir Poutine et Petro Porochenko étaient largement satisfaits de la manière dont le cessez-le-feu était appliqué dans l'est de l'Ukraine.

Les deux chefs d'Etat se sont entretenus de la question mardi lors d'une conversation téléphonique, a indiqué Iouri Ouchakov. Une "satisfaction a été exprimée de notre part et de celle des Ukrainiens sur la manière dont le cessez-le-feu est observé bien que ce soit un processus difficile", a-t-il dit.

(Pavel Polityuk, Nicolas Delame et Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le mercredi 10 sept 2014 à 12:14

    preuve du mitraillage du boeing malaisien. http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/mh17-preuve-de-canonnage-et-155019

  • v.sasoon le mercredi 10 sept 2014 à 12:06

    les pseudo mere de pseudo soldat russe, c'est vers le milieu de la video. Un pur bonheur)).Mais regardez tout quand meme. http://www.youtube.com/watch?v=w4gT7Rw9060&feature=player_embedded

  • v.boissi le mercredi 10 sept 2014 à 11:32

    Qu'il me soit permis de ne pas répondre à alvaro

  • v.boissi le mercredi 10 sept 2014 à 11:16

    Mon délire, mais c'est un vrai régal que de confondre les menteurs!

  • ZvR le mercredi 10 sept 2014 à 11:10

    Ah les technologie russes des champs d'invisibilité. l'otan est encore loin d'avoir de telles technologies.

  • v.sasoon le mercredi 10 sept 2014 à 10:49

    elles n'y ont jamais été, c'est facile de le reconnaitre!