La Playstation part à la conquête de la Chine

le
0
La Playstation part à la conquête de la Chine
La Playstation part à la conquête de la Chine

Le géant japonais de l'électronique Sony a établi à Shanghai deux coentreprises pour introduire ses consoles PlayStation en Chine, un marché très prometteur d'après son PDG.Alors que l'importation de consoles étrangères en Chine reste interdite, Pékin a donné son feu vert en janvier à la vente sur le marché chinois de consoles de jeux vidéo fabriquées dans la zone franche de Shanghai, inaugurée en septembre dernier.Sony s'est donc associé à Oriental Pearl, firme de loisirs et de divertissement, pour mettre sur pied deux coentreprises basées dans le territoire shanghaïen, l'une dédiée à la production des consoles et l'autre à celle des jeux vidéo et services afférents, selon un communiqué commun des deux groupes publié lundi à Shanghai.Sony possédera 49% des parts de l'une des entités, et 70% du capital de la seconde. Dopé par cette annonce, le titre du groupe japonais a bondi de 3,13% à la Bourse de Tokyo.Avec environ 500 millions de joueurs, le marché chinois fait figure d'eldorado pour les grands noms internationaux du secteur, de Nintendo à Microsoft."Je pense que nous pourrons reproduire sur le marché chinois le succès que nous connaissons avec la PlayStation 4 ailleurs dans le monde", a affirmé le PDG de Sony, Kazuo Hirai, devant quelques journalistes à Tokyo.La PS4 a pris un excellent départ avec 7 millions d'exemplaires vendus en moins de 5 mois dans le monde, notamment en Europe, aux Etats-Unis et au Japon.Dominé par les programmes sur internet et applications de smartphones, le secteur du jeu vidéo a généré en Chine des revenus de quelque 83,2 milliards de yuans (9,86 milliards de dollars) en 2013, soit une hausse de 38% sur un an, selon une estimation de professionnels."Pour que le jeu vidéo s'enracine comme activité économique en Chine, il faut que les talents des créateurs locaux s'expriment, en l'occurrence que des créateurs chinois produisent de grands jeux dédiés au marché ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant