La plainte record contre Wal-Mart jugée irrecevable

le
0
La Cour suprême des États-Unis a invalidé la plainte en nom collectif de 1,5 million de femmes, qui devront poursuivre leur action pour discrimination séparément. Les entreprises américaines sont soulagées.

Un soulagement pour les grandes firmes américaines, des difficultés supplémentaires pour les plaignantes. Voilà les conséquences du jugement, très attendu, rendu ce lundi par la Cour suprême des États-Unis. La plus haute juridiction du pays a en effet jugé à l'unanimité que la plainte en nom collectif record déposée par un million et demi de femmes contre Wal-Mart, leur actuel ou ancien employeur, était irrecevable.

Les plaignantes accusent depuis 2001 le géant américain de la grande distribution, premier employeur privé du pays, de les avoir moins bien payées que leurs collègues masculins et de leur avoir accordé moins de promotions. Le jugement de la Cour suprême ne portait pas sur l'existence ou non de discrimination sexuelle mais sur la possibilité pour toutes ces femmes de se réunir et de déposer une plainte en nom collectif, ou «class action». Non, ont répondu les neuf sages, qui ont estimé que chacune de ces femmes ne pouvait prétendre avoir subi le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant