La plainte au civil pourrait aider les avocats de DSK

le
0
Ils font oublier l'acte dont Nafissatou Diallo se dit victime en insistant sur ses motivations vénales

D'un côté dix-sept pages et soixante-trois paragraphes de faits circonstanciés, émaillés de termes d'une grande violence, de l'autre une déclaration de quatre lignes dénonçant des motivations uniquement financières, le contraste est toujours aussi saisissant entre les stratégies des avocats de Nafissatou Diallo et ceux de Dominique Strauss-Kahn.

Deux heures après le dépôt d'une plainte au civil de Kenneth Thompson devant un tribunal du Bronx lundi soir, William Taylor et Benjamin Brafman ont publié le communiqué suivant : «Nous affirmons depuis le début que les motivations de Me Thompson et de sa cliente ne sont autres que de se faire de l'argent, le dépôt de cette plainte fait tomber tous les doutes sur cette question. La plainte au civil n'a aucune valeur et M. Strauss-Kahn va la combattre vigoureusement.» Au tout début de l'affaire, ils ont vigoureusement défendu leur client, invoquant notamment un rapport consenti, mais très vite l'attention s'e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant