La place Tahrir dans le doute sur la santé de Moubarak

le
0
REPORTAGE - Un noyau dur de manifestants soupçonne une manipulation des militaires visant à désamorcer la colère des islamistes.

Envoyé spécial au Caire

Sur la place Tahrir encore occupée par des milliers de manifestants venus dénoncer le «coup d'État» institutionnel perpétré par l'armée, les informations contradictoires sur l'état de santé de Hosni Moubarak ont été accueillies mardi soir avec un mélange de stupeur et de scepticisme.

Lorsque l'agence officielle Mena a annoncé la «mort clinique» du raïs, des cris de joie et des coups de klaxon ont d'abord retenti, accompagnés par des tirs de feux d'artifice. Puis une partie des contestataires a quitté la place tandis qu'un noyau dur décidait de prolonger la manifestation, soupçonnant «une nouvelle ruse» des militaires au pouvoir.

«Je pense que ces fausses rumeurs sont propagées par les services de renseignement pour faire retomber la pression et démobiliser les manifestants», expliquait mercredi matin Mohamed Abou Of, un militant salafiste qui, comme quelques dizaines d'activistes, a passé la nuit sur la place Tahrir. «Les généra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant