La piste du laser contre Alzheimer et Parkinson

le
0
Le laser pourrait permettre un jour de diagnostiquer, voire de traiter les maladies neurodégénératives, selon une étude européenne.

Le laser sera-t-il bientôt la nouvelle arme contre les maladies d'Alzheimer, de Parkinson ou encore d'Huntington? C'est ce que laissent entendre de chercheurs suédois et polonais qui travaillent ensemble sur l'intérêt de cette source lumineuse de haute intensité pour diagnostiquer, voire traiter, ces maladies. Les résultats de leurs travaux ont été présentés la semaine dernière dans la revue scientifique Nature Photonics.

Les experts viennent de montrer que des protéines agrégées, identiques à celles retrouvées chez les patients atteints de ces maladies neurodégénératives, absorbent différemment la lumière d'un rayon laser par rapport aux mêmes protéines non agrégées, caractéristiques des cerveaux sains. Or, ces différences d'absorption peuvent être facilement observées en analysant le signal lumineux de sortie, aprè...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant