La pire Nazionale de l'histoire ?

le
0
La pire Nazionale de l'histoire ?
La pire Nazionale de l'histoire ?

La prestation de l'Italie face à l'Allemagne ce mardi (4-1) confirme deux choses, l'Euro reste un objectif lointain et la qualité moyenne de ses sélectionnables est peut-être la plus basse jamais connue.

Il y a pile dix ans, l'Italie collait une rouste 4-1 à l'Allemagne lors de la répétition générale d'une Coupe qu'elle s'apprêtait à remporter. Le sacre de la génération 70's, les Cannavaro, Buffon, Nesta, Del Piero, Totti, Zambrotta, Pirlo, Gattuso et Inzaghi, pour ne citer que les plus brillants d'entre eux. Depuis, et malgré la finale de l'Euro 2012, les différentes générations peinent à sortir des "fuoriclasse". Même les moins lucides des tifosi n'ont plus la force de s'accrocher au "jemenfoutisme" historique des italiens, lors des rencontres amicales. C'est un fait, le niveau des footballeurs transalpins a drastiquement baissé.

BBC ou NRJ12 ?


BBC. Le petit nom donné à l'assise défensive de la Juventus, Barzagli, Bonucci, Chiellini. Intraitable en championnat, un peu moins hors de ses frontières, mais tout de même ce qui se fait de mieux en Europe. Problème, lorsqu'un élément s'absente, c'est tout le trio qui en pâtit. En outre, les prestations en sélection ne sont pas aussi irréprochables que celles en club, on a quand même vu Chiellini et Bonucci souffrir contre Malte. Sortie de ses automatismes turinois, cette charnière perd en assurance mais sa titularité n'est pas en péril, au vue des solutions de secours. Astori et Acerbi sont de bons joueurs de club qui plafonnent, c'est sans parler de l'involution d'un Ranocchia, ex-futur capitaine de l'Inter. Restent les solutions jeunes, Romagnoli - pas aidé par le contexte milanais - et Rugani barré par le fameux trio bianconero. Quant à Darmian, son transfert à Manchester a probablement faussé la véritable perception de ses qualités, d'autant que son poste naturel est désormais celui de latéral, avec un niveau bien au-dessus de concurrents rivalisant d'anonymat (Antonelli, De Silvestri, De Sciglio, etc.). Buffon et ses 38 ans observent, dubitatifs.

L'Allemagne enterre son chat noir

Chouette hulotte ou hibou grand-duc ?


À bien y regarder, Verratti est le seul talent italien affirmé à l'internationale. Ses performances en club le prouvent, celles en sélection, moins. Souvent blessé, pas toujours dans ses baskets lorsqu'il est aligné, il…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant