La pilule est prescrite de manière trop automatique

le
0
Le ministère de la Santé lance une campagne d'information sur les alternatives à la pilule, cette dernière conduisant trop souvent à des grossesses non désirées.

Les Françaises se font prescrire à une très large majorité la pilule, alors que ce moyen de contraception n'est pas toujours le plus adapté au mode de vie de chacune. Face à la proportion importante d'avortements effectués sur des femmes prenant la pilule, le ministère de la Santé a lancé jeudi dernier une campagne d'information sur l'existence d'autres moyens de contraception. Des spots traitant avec humour de la question seront diffusés à la télé, au cinéma et sur Internet, tandis que le site «Choisir sa contraception» a été mis à jour

La pilule, l'un des contraceptifs les plus efficaces, est très contraignante. Elle doit se prendre tous les jours pendant trois ou quatre semaines, et à heure fixe. Le «retard autorisé» peut aller jusqu'à 12 heures, mais les pilules microdosées ne permettent qu'un retard de 2 ou 3 heures avant de perdre leur efficacité. Le risque principal de la pilule est donc l'oubli. De plus, à cause de la prise à heure fixe, ce mode de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant