La pilule 3e génération coûte 16,3 millions à la Sécu

le
0
Le déremboursement de cette pilule, une mesure de santé publique, aura un coût supplémentaire pour les patientes qui souhaiteront poursuivre leur traitement.

Si Marisol Touraine, ministre de la Santé, a décidé de dérembourser les pilules de troisième génération pour des raisons sanitaires, cette décision devrait en même temps permettre de réduire les dépenses de la Sécurité sociale. Le remboursement de ce traitement lui coûte aujourd'hui quelque 16,3 millions d'euros, selon le ministère des Affaires sociales et de la santé qui se base sur les chiffres de la Caisse nationale d'assurance maladie. Une somme qui ne sera pas totalement économisée sachant que les femmes vont certainement se reporter sur d'autres contraceptifs remboursés.

Dans un contexte où le déficit de la Sécurité sociale a atteint 14,7 milliards d'euros en 2012, cette mesure n'est pas sans intérêt. Pour autant, le ministère de la Santé ne cesse de le marteler: «l'objectif du déremboursemen...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant