La pilote ukrainienne en procès en Russie risque de mourir-avocat

le
0
    MOSCOU, 9 mars (Reuters) - La pilote ukrainienne Nadejda 
Savtchenko, en procès en Russie pour la mort de deux 
journalistes russes, risque de mourir avant que la justice russe 
ne prononce sa sentence, car son état de santé s'est aggravé du 
fait de la grève de la faim qu'elle observe, a déclaré mercredi 
son avocat. 
    Nadejda Savtchenko, qui a 34 ans, a été faite prisonnière 
dans l'est de l'Ukraine en juin 2014 au cours de combats entre 
l'armée ukrainienne et les séparatistes prorusses, et remise aux 
autorités russes. 
    Cette pilote d'hélicoptère, qui encourt jusqu'à 25 ans de 
prison si elle est déclarée coupable, souffre de problèmes 
cardiaques et de fièvre depuis qu'elle a cessé de s'alimenter et 
de boire la semaine dernière, pour protester contre ce qu'elle 
considère comme un simulacre de procès, a indiqué son avocat, 
Nikolaï Polozov. 
    "Sa vie est en danger", a-t-il dit à Reuters. "En tant 
qu'avocats, notre tâche est de permettre que des médecins 
ukrainiens aient accès à elle et suivent son état de santé". 
    Un tribunal de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie, 
a indiqué mercredi qu'il annoncerait les 21 et 22 mars la 
sentence. 
    A en croire le ministère public russe, Nadejda Savtchenko a 
aidé en juin 2014 l'artillerie ukrainienne à diriger ses tirs 
dans la région de Louhansk, où un obus a tué deux journalistes 
de la télévision russe. 
 
 (Alexander Winning et Denis Dyomkine; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant