La phrase du jour «Pas d'effet à court terme sur l'inflation»

le
0

(lerevenu.com) - Le vainqueur de l'inflation américaine dans les années soixante-dix et quatre-vingt aux États-Unis, ne craint pas que le nouveau programme de rachats d'obligations mis en place par la Réserve fédérale puisse créer des tensions inflationnistes : «Cela n'aura pas d'effet profond sur l'économie et cela n'aura pas non plus d'effet sur l'inflation à court terme», a affirmé Paul Volcker.

La banque centrale américaine, présidée par Mario Draghi, a décidé, en septembre, de lancer un troisième plan dit d'assouplissement quantitatif (QE3), pour faire baisser les taux d'intérêt et relancer l'économie. Chaque mois, la Fed peut racheter jusqu'à 40 milliards de dollars de créances hypothécaires titrisées, et ce, pendant une période illimitée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant