La phrase du jour «Non, les retraités ne sont pas des favorisés»

le
0

(lerevenu.com) - Dans un entretien accordé au Figaro, l'économiste s'inscrit en faux contre la proposition de la Cour des comptes dont un rapport vient de prôner, explique-t-il, que «les retraités participent à l'effort national en payant plus d'impôts». Henri Sterdyniak nie le fait que les retraités soient favorisés par rapport aux actifs, au prétexte qu'ils profitent d'un taux réduit de CSG: «Historiquement, les retraités de payaient pas de cotisation sociale (...) mais on a créé la CSG pour les faire payer malgré tout.» L'économiste chiffre à 1.375 euros par ménage les avantages fiscaux dont les retraités bénéficient (12,5 milliards d'euros) et à 1.600 euros par ménage (25,7 milliards), ceux dont profitent les actifs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant