«La photo d'Aubry dans Match risque de troubler l'électeur»

le
0
En posant avec son mari dans Paris Match , la candidate socialiste rompt avec son souhait de protéger sa vie privée. Une stratégie risquée pour une femme qui jouait jusqu'ici uniquement la carte politique.

Sur la photo, elle est rayonnante, en rose et blanc. L'homme, auquel elle tient la main dans un geste un peu forcé, a un regard fuyant et un sourire figé. Martine Aubry, candidate aux primaires socialistes, présente, sur six pages, son mari. Dans l'article au ton légèrement moqueur qui accompagne les photos prises lors de son séjour au festival d'Avignon, l'ancienne ministre s'explique : montrer aux Français un éventuel futur «premier mari» est une obligation de sa nouvelle condition de prétendante à l'Elysée.

Elle prêchait encore le contraire il y a peu. Il semblerait finalement que l'affichage du couple ou de la famille soit devenu un incontournable des campagnes. Personne n'a oublié le petit Louis Sarkozy souhaitant «Bonne chance [à son] papa» lors d'un congrès UMP en 2004.

Pour Philippe Maarek (*), professeur de communication politique à Paris 12, la démarche a deux objectifs : «Les agences qui conseillent les politiques pensent que l'affichage de la vie priv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant