«La peur du noir n'est pas du tout insurmontable»

le
0
INTERVIEW - Luis Vera est docteur en psychologie clinique et psychothérapeute à l'hôpital Sainte-Anne. Il a coécrit Comprendre et traiter les phobies avec la psychiatre Christine Mirabel-Sarron, dont la deuxième édition sort en avril 2012 aux Éditions Dunod.

Dr Luis Vera. DR
Dr Luis Vera. DR

Le FIGARO. - Comment expliquer la phobie de l'obscurité?

Luis VERA. - Il y a de nombreuses raisons d'avoir peur du noir. J'ai eu en consultation une femme qui a été agressée sexuellement la nuit et qui revivait ce souvenir par flashs dès que le soir tombait par exemple. En règle générale, le noir renvoie à soi et à ses sensations internes. Aucun support n'est là pour nous distraire de nous-même. Certaines personnes font un blocage phobique à l'idée de se retrouver dans cette situation. Ce retour vers soi, dans l'obscurité, peut ramener à la surface des choses inconscientes que l'on ne veut pas voir.

Que provoque-t-elle?

Les personnes mal à l'aise dans la pénombre sont nombreuses. On parle de phobie quand on est vraiment handicapé par le manque de lumière, que cela vous paralyse complètement. S'il n'y a pas de profil type de personnes qui craignent l'obscurité, tous gèrent leur phobie de la même manière, par l'évitement. C'est d'auta

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant