La petite Rimsha acquittée par la justice pakistanaise

le
0
Illettrée et attardée mentale, cette chrétienne de 14 ans était accusée de blasphème par l'imam de son quartier.

L'affaire a ému toute la communauté internationale. De Paris à Washington en passant par le Vatican, de nombreuses capitales appelaient à la libération de Rimsha Masih. Cette Pakistanaise était poursuivie depuis trois mois pour blasphème. L'imam de son quartier, à Islamabad, l'accusait d'avoir brûlé des pages du Noorani Qaida, un manuel d'introduction au Coran.

Hier, la Haute Cour de justice d'Islamabad a ordonné l'abandon des poursuites. Le religieux à l'origine de la plainte, Khalid Chishti, a perdu toute crédibilité lorsque, le 25 août, des fidèles de sa mosquée l'ont accusé d'avoir incendié les pages. L'homme avait monté cette affaire pour chasser les chrétiens du quartier, dont il ne supportait pas la présence.

Depuis sa remise en liberté provisoire le 7 septembre, Rimsha vit dans la clandestinité. La situation risque de durer. «Mê...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant