La perspective de la rigueur tétanise les ministres

le
0
Jean-Marc Ayrault a organisé mercredi un déjeuner «économique et pas seulement budgétaire» pour expliquer sa feuille de route. Mais des membres du gouvernement s'alarment de nouvelles coupes dans les ministères.

Y a-t-il une autre issue que la rigueur? Au fur et à mesure que s'enchaînent les mauvais chiffres économiques, la perspective d'un nouveau tour de vis budgétaire se fait de plus en plus précise et les ministres sont de plus en plus inquiets pour les crédits de leur ministère. Au point de tétaniser les membres d'un gouvernement qui, il y a encore un an, quand ils n'étaient pas encore ministres, assuraient que rien ne saurait être pire pour le pays qu'une politique d'austérité.

Mais comment faire autrement dès lors que la croissance attendue pour 2013 pourrait ne pas dépasser 0,1 %, selon les estimations de Bruxelles? Pour tenter de rassurer ses ministres, Jean-Marc Ayrault les a réunis mercredi à Matignon pour un déjeuner «économique et pas seule...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant