La perspective d'une hausse des taux de la Fed en 2016 renforcée, selon AllianzGI

le
0

(AOF) - Selon Franck Dixmier, directeur des gestions obligataires d’AllianzGI, les marchés anticipaient une hausse des taux de la Fed pour juin ou juillet, après la dernière publication des minutes du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (FOMC). Le directeur explique que le faible chiffre de créations d'emploi publié aux Etats-Unis en mai les a pris à revers : une seule hausse est désormais envisagée sur les 12 prochains mois, estime Franck Dixmier.

Tout en constatant que la confusion règne sur les marchés, alimentée par la Fed elle-même qui ne laisse planer aucun doute sur les perspectives de hausses, mais ne se prononce pas sur le timing.

L'analyste pense q'une hausse devrait intervenir en 2016, au vu de deux éléments significatifs contenus dans le rapport sur l'emploi : les demandes d'allocation chômage ont atteint un plus bas depuis 1970 (1,3% de la population active américaine) ; la raréfaction croissante de la main d'œuvre modifie le rapport de force entre employeurs et salariés en faveur de ces derniers, augurant de futures hausses de salaires.

Ainsi, lors de sa réunion, la Fed devrait prendre en compte ces éléments lorsqu'elle procédera à la mise à jour trimestrielle de ses prévisions concernant l'inflation, la croissance et la trajectoire de ses taux directeurs pour les trois prochaines années, souligne le directeur.

Pour ce dernier, il ne serait donc pas surprenant qu'elle réitère la perspective de deux hausses de taux en 2016. Une telle annonce à laquelle les marchés ne sont pas préparés, entraînerait un surcroit de volatilité et provoquerait une correction des parties courtes et intermédiaires de la courbe des taux aux Etats-Unis, conclut Franck Dixmier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant