La performance des SCPI diversifiées

le
0

Les SCPI diversifiées dénombrent 14 produits pour un taux de distribution moyen de 5,34 % contre 5,48 % en 2013. Au sein de cet échantillon, 10 d'entre elles battent la performance moyenne des SCPI d'entreprise (5,08%) et 8 leur catégorie (5,34%). En moyenne, le prix de leurs parts s’est apprécié de 1,12 % tandis que les revenus distribués aux associés accusent un recul de 1,72 %.

La meilleure performance 2014 revient à Corum Convictions (Corum AM, 6,31%). Poussée par un marketing agressif, la SCPI creuse son sillon autour d'investissements opportunistes en France ou à l'étranger. De quoi dicter depuis 2 ans, des rendements supérieurs à 6 %.

A quelques encablures, Selectipierre 1 (Fiducial Gérance) a bénéficié d'un excellent taux d'occupation (99,07%). Et si la progression des revenus locatifs a permis de reconduire le dividende (168€), le taux de distribution cède en revanche du terrain (6,21 % vs 6,53%) du fait de la hausse du prix de la part (+5,17%).

Sur la 3ème marche du podium Capiforce Pierre (6,06 %, Paref Gestion) profite tout autant d'une gestion « rapprochée » que de la refonte de son patrimoine. La belle augmentation de son dividende ((18,22€ vs 15,72€) revient en partie à une distribution exceptionnelle de plus value sur cessions. A ce trio de tête, s'ajoute LFP Opportunité Immo (La Française AM) dont le taux de distribution (6%, actualité,… mars) lui offre de se placer dans le «quarté » des belles performances 2014.

8 SCPI offrent des rendements supérieurs à 5 %. « En progrès sensible par rapport à 2013 » le taux d'occupation de Selectipierre 2 (97,57 %, Fiducial Gérance) a généré une douce appréciation du revenu (23,01€ vs 22,62€). Mais la progression du prix de la part (+4,2 %, 396,42€) a mécaniquement freiné son taux de distribution qui atteint 5,8 % contre 5,95 % en 2013.

Mini SCPI de 6 m€ de capitalisation, Epargne Pierre (Groupe Voisin) a vu le jour en juillet 2013. Malgré le recours à l'emprunt comme « variable d'ajustement des investissements», son patrimoine se limite aujourd'hui à 2 actifs en région occupés financièrement à 100 %. Pour son premier exercice complet, la SCPI a versé un dividende de 11,28€ soit un taux de distribution de 5,64 %.

Cible de nombreuses critiques tant pour des acquisitions « décevantes », que pour « les délais de mise en rentabilité des capitaux collectés », Atlantique Pierre 1 (5,54 %) affiche après 8 ans de baisse consécutive une reprise anecdotique de son dividende (12,6€ vs 12,57€). Avec un résultat par part de 13,04€, ce montant aurait pu être supérieur. Mais Fiducial gérance, a préféré faire le choix de renforcer des réserves... quasi inexistantes depuis 2013 (0,83 €). Enfin, les disputes intestines ne ménagent le prix de la part de la SCPI. Depuis 2011, il est en baisse régulière pour atteindre 227,33€ (-3,4%) fin 2014.

Immauvergne (Groupe Voisin, 5,52 %) avance doucement sur le chemin de la modernisation de son patrimoine. La route risque d'être longue car une seule acquisition (Venissieux) et une vente (Chamalières) ont été initiées l'année dernière. Plus inquiétante, la baisse du taux d'occupation financier qui s'élève au dernier trimestre à 86,33 % contre 93,2 % en moyenne sur 2013. Dans la foulée le dividende est tombé à 50,5€ (52,5€ en 2013). Heureusement pour les associés, le prix de la part a connu une évolution plus favorable en gagnant 1,63 % (915,55€).

Pierre Privilège (La française AM) signeun exercice en demi-teinte. Le rythme de sa collecte (17,4m€) lui a offert l'opportunité de poursuivre sa phase d'expansion avec l'entrée (en indivision) de plusieurs actifs dont un en Allemagne. De plus le stock vacant s'est bien résorbé en décembre. Il accuse une baisse de 45 % (2 987 m²) par rapport au 3ème trimestre faisant frémir le taux d'occupation financier à 89,5%… bien loin du niveau atteint en 2013 (91,4 %). Conséquence d'une activité locative terne, le dividende baisse (43,32€ vs 44,88€) comme le taux de distribution (5,22 % vs 5,41%).

Avec 84,5m€ récoltés lors de son augmentation de capital Atout Pierre Diversification (Ciloger) a pu investir près de 98m€ en bureaux récents ou restructurés. Pour autant « le travail sur le renouvellement du patrimoine n’est pas achevé ». C'est pourquoi une nouvelle augmentation de capital vient d'être lancée (34m€). En attendant la clôture prévue en septembre prochain, le taux d'occupation financier fait grise mine au dernier trimestre (88,05 %, contre 90,34 % en moyenne sur l’année). Mais forte de réserves représentant plus de 5 mois de distribution, la SCPI dont le taux de distribution s'élève à 5,21 % en 2014 envisage l'avenir avec optimisme. Le rendement 2015 serait « proche de 5 % a prix acquéreur moyen stable » (874,75€).

« Résultats tout à fait honorables » d'après Fiducial Gérance pour Pierre Expansion (5,04 %). Malgré la stabilité du dividende (11,04€), le taux de distribution connaît une légère progression (5,04 % vs 5,02 % en 2013) en raison du recul du prix de la part (219,11€, -0,41%).

A la faveur d’une remontée de son taux d’occupation (94% en fin d’exercice) Sofipierre (Sofidy, 5 %) a été en mesure de distribuer un dividende annuel de 27,00 € tout en dotant le report à nouveau. La SCPI a été également aidée par ses nouveaux investissements dont la rentabilité nette immédiate s'élève à 6,4 %.

Buroboutic (4,89 %) et L'Oustal des Aveyronnais (4,57%) figurent tout en bas du classement avec des taux de distribution en deçà de 5 %. Pour la première, « les faits se sont avérés conformes aux prévisions » de Fiducial Gérance. La « nécessaire révision » à la baisse du dividende (14,04€ vs 15,12€ en 2013) a ainsi, permis de respecter la priorité de reconstitution d'un report à nouveau qui représentait fin 2013 à peine plus de 15 jours de distribution (0,69€ ). Enfin, soutenue par l'orientation favorable de son activité locative, la SCPI soumettra à la prochaine assemblée un renfort de 25 % des réserves.

Discrète, l'Oustal des Aveyronnais s'appuie sur un patrimoine résidentiel de 6000m2. Les résultats 2014 sont sans surprise. Ils ont décidé Amundi Immobilier à maintenir le niveau de distribution à 48€. En parallèle de la hausse du prix de la part (+6,64 %, 1049,7€), le taux de distribution atteint 4,57 %.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant