La performance des médecins privilégiée

le
0
La rémunération des praticiens libéraux ne sera plus uniquement basée sur leur nombre d'actes.

Faire privilégier aux médecins la qualité sur la quantité. C'est, en raccourci, l'objectif de la nouvelle convention que l'Assurance-maladie propose aux praticiens libéraux. Après un «tour de chauffe» laborieux de plusieurs semaines, son directeur, Frédéric van Roekeghem, a mis sur la table ce jeudi un premier texte. Il servira de base à la négociation, qui doit se conclure dans trois semaines. Principale innovation: les médecins ne seront plus uniquement payés à l'acte.

Ce mode de rémunération traditionnel sera d'abord complété de forfaits. L'Assurance-maladie propose ainsi d'allouer une somme fixe pour l'informatisation des dossiers médicaux des patients, pour l'utilisation d'un logiciel d'aide à la prescription, pour la présence d'un lecteur de carte Vitale ou pour la réservation de plages horaires sans rendez-vous aux malades chroniques. Ces items concerneront tous les médecins. S'y ajoutera, pour les seuls généralistes, un forfait à chaque fois qu'ils r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant