La percée du «vendez malin»

le
0
À la faveur de la crise, les Français n'hésitent plus à revendre leurs livres, DVD ou machines à laver par le biais d'Internet, des brocantes et autres vides greniers.

Après l'«achat malin», place au «vendez malin». Aux dires des professionnels, monnayer ses DVD, livres, vêtements ou même des téléviseurs et autres machines à laver devient de plus en plus courant entre particuliers. Le dernier baromètre réalisé par Opinion Way, Priceminister et la Poste au mois d'octobre confirme cette tendance. Même si l'étude ne porte que sur les internautes de l'Hexagone (représentant 42 millions de personnes), elle montre que 55% d'entre eux se sont désormais convertis à la vente de biens au moins une fois lors des douze derniers mois. Parmi eux, 43% est passée par la Toile pour faire affaires, et 19% privilégient les vides-greniers, pour plus de trois produits vendus en moyenne sur la période.

Ces chiffres n'étonnent guère Pascale Hébel, directrice et responsable du service consommation du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc): elle cite les résultats d'enquêtes réalisées en 2007 et 2009, où

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant