La pénurie de toupies est contagieuse 

le
0
Après le «phénomène» Beyblade, les toupies de Lego à l'effigie de combattants Ninja ont envahi les cours de récréation depuis le début de l'année.

La guerre des toupies de combat aura bien lieu. Après le «phénomène» Beyblade (un million d'exemplaires vendus en 2010 dans l'Hexagone), les toupies de Lego à l'effigie de combattants Ninja ont envahi les cours de récréation depuis le début de l'année. Les 6-12 ans s'affrontent lors de tournois de Spinjitzu. Kai, Bonezai et ses amis connaissent un tel succès que plusieurs magasins sont déjà en rupture de stock. Il a fallu accélérer la cadence dans les usines de République tchèque et du Mexique. Avec ses six toupies à construire, Lego profite à plein de l'engouement pour les Beyblade. Best-sellers de Noël, les toupies d'Hasbro viennent même de détrôner Hello Kitty au premier rang des licences de jouets. Hasbro continue d'entretenir la pénurie. Les distributeurs sont livrés au compte-gouttes, au grand désespoir des mères de famille acculées aux files d'attente dans les magasins...

Avec ses Ninjago, déjà numéro 3 des ventes, Lego surfe sur la mode des c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant